Covoiturage libre et éthique : Mobicoop

Hello,

Dans cet article, je vais parler de covoiturage.

Je suis allé chez un couple d’ami sur Grenoble pour le jour de l’an. Pour l’aller je m’y suis rendu en voiture avec un autre pote qui prenait la voiture dans tout les cas.
Par contre à la fin du séjour se posait la question du retour, j’ai donc eu le choix entre le train, et le covoiturage.

Le premier choix, le train est rentable du moment ou l’on voyage seul, en prenant en compte le prix de l’essence et des péages.
Par contre économiquement il devient moins rentable que la voiture à frais partagés des lors qu’on n’est plus seul.
Pour l’écologie ce n’est pas pareil (Preuve qu’il n’y a aucune volonté politique pour favoriser l’accès à des moyens de transports « décarbonée » au plus grand monde, ou si il y en a une je ne la vois pas).

Pour le second choix, aujourd’hui la solution universelle et adopté par le plus grand nombre se nomme « BlaBlaCar ». Tout mon entourage qui fait du covoiturage, passe par eux.
Sur le papier c’est top, dans la réalité ça l’est moins.
Ce n’est pas seulement une plateforme de mise en communication entre individus. Ce n’est pas un service communautaire, vu qu’ils tirent du bénéfice juste pour exploiter le service (Commission sur des frais de déplacements…), alors que dans l’idée on peut s’arranger directement d’usager à usager. En utilisant BlaBlaCar on est directement le produit grâce auquel ils se font du fric. Regardez ci dessous en image

Donc j’ai cherché via startpage une solution de covoiturage libre et éthique et je suis tombé sur « Mobicoop ». (Edit du 05/01/19 : Je viens de voir qu’il y a peu, une publication en a parlé sur le JDH)

L’idée est simple, ne révolutionne rien si ce n’est le rapport entre usagers. Cette plateforme ne prend aucune commission sur les trajets et fonctionne simplement grâce aux dons.
Mais pour mon trajet il n’y avait pas grand choix, donc j’ai du me réorienter sur le train.
Le fonctionnement de la plateforme est celui d’une coopérative ou chaque usager est invité à participer sans y être obligé.

Donc si comme moi vous préférez ne pas participer au covoiturage avec des applis comme BlaBlaCar qui se font du blés sans rien faire sur votre dos (Données de l’application + commission, et oui ils sont gourmands )
sachez que des alternatives se développent et ne demandent plus qu’à être connu.

Comme indiqué sur leur site : Moins de blabla, plus de covoiturage! Rejoignez Mobicoop !

Sinon Grenoble c’était bien beau.

Mer de neige. le Collet D’Alvard

 

@+


https://www.mobicoop.fr/
https://www.mobicoop.fr/article/mobicoop
https://framablog.org/2017/06/29/pour-un-covoiturage-libre-sans-blabla-car-cest-un-bien-commun/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + un =