Un réacteur nucléaire OpenSource

HEllo You, voici un peu de lecture pour ce dimanche.

L’open-source, différent du « libre », ne s’arrête pas seulement à des projets informatiques.

Je viens de découvrir le projet d’une centrale nucléaire OpenSource & Libre.
Enfin pas une centrale nucléaire au complet, disons son noyau, le réacteur, celui-ci porte le doux nom de « TAP-520« .

La vie est belle

Ce projet dispose d’une page web, celle de « Transatomic » et d’une page GitHub.
Il a été fondé en 2011 par des diplômés du MIT.
Le projet est donc ouvert, et quiconque peut demander a y participer apparemment.
Il y a 3 papiers (PDF) dispo sur le GitHub, expliquant le Design, les principes neutroniques du cœur, et un 3eme qui présente par démonstration mathématique les effets du modérateurs (Zirconium Hydride).

Pour le présenter rapidement, c’est un réacteur à sel fondu (ne pas confondre avec les réacteurs à sodium), donc différent de ce que l’on connaît, majoritairement du REP/REB ou en anglais du RWP/RWB.
Réacteur Eau Pressurisé pour le premier, Réacteur Eau Bouillante pour le second.
Le combustible lui pas de surprise, Uranium enrichi à 5% (U92), mais le TAP pourrait exploiter doublement l’énergie du combustible (BurnUp) par rapport aux réacteurs actuels et sur de plus longues périodes 10ans contre 1an (Avant changement). Notamment dû à l’autoconsommation des déchets qu’il génère (Donc moins de déchets aussi).

Le design présenté ici, est pour une puissance de 520MWe. Son rendement serait de 44% contre environs 30 à 35% pour les modèles actuels.

Mais tout ça, c’est sur le papier !
Si vous voulez continuer à découvrir par curiosité,  je vous incite à consulter le github du projet, ici.
Vous y trouverez les PDFs et le reste.

Comme l’OpenSource a bon dos, pourquoi ce projet est OpenSource/libre donc depuis 2011 ?
C’est que la compagnie a tout simplement échoué à financer et réaliser le projet, donc ils ont rendu le projet opensource en espérant peser dans la balance énergétique futur.

Bonus musical :  Groupe : KraftWerk – Titre : Radioactivity (1976)

@++

Edit du 15/01/2019 : Suites aux commentaires, petite modif dans l’article & encore quelques corrections ^^.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Uranium_235
www.transatomicpower.com
https://www.greentechmedia.com/articles/read/transatomic-to-shutter-its-nuclear-reactor-plans-make-its-technology-public

Se lever pour

Aller au travail,

Tu arrives au travail,

Ton chef te dis qu’en faite la fin de tes vacances c’est pas aujourd’hui mais demain,

Tu quittes ton travail,

Tu rentres à la  maison.

 

Quand ça se passe comme ça, c’est cool ! Les petits bonheurs d’un salarié qui va jouer à CSGO (Bientôt espionner, si ça ne l’est déjà par la DGSE ?)

PS : Sur CSGO non plus ils ont toujours pas enlevé les décos de Noël.

Poulet en tenue de lutin. Et oui je joue en graphisme ultra-low, je préfère comme ça !

 

Google Chrome, le bavard !

Hello,
Aujourd’hui je vais  parler de Google Chrome bien que je ne l’utilise pas ! (plus depuis un moment)

Ce petit billet va s’articuler autours de cette vulnérabilité :
https://seclists.org/fulldisclosure/2019/Jan/2

Alors vous n’êtes pas sans savoir que sur Android, il existe plusieurs navigateurs Web tel Firefox. Le plus utilisé d’entre eux est « Google Chrome » sans grande surprise.
Il peut en exister d’autres, mais globalement ils utiliseront soit le moteur de Chrome (WebView) soit celui de Firefox (Gecko).
Microsoft possédait lui aussi le sien fait maison (Edge), mais abandonné récemment au profit de WebView.

Entre parenthèses, un problème de grande taille est en train de se poser, vis-à-vis de la domination du Web par Google via WebView.
Domination sous plusieurs formes, mais ce n’est pas le but du billet de l’expliquer, et je m’y prendrai sûrement très mal.

Seulement voila, sur mobile, Chrome est un peu trop bavard par défaut et divulgue une info qui peut être considéré comme « sensible » pour le terminal via le « HTTP Header ». Cette info est le « Build Number » soit le Numéro de version du système installé sur votre téléphone. Ce numéro est spécifique à l’appareil et est choisi par le fabricant.
Une personne mal intentionné peut se servir de ce Numéro de Build pour connaître les vulnérabilités du téléphone. Avec ce numéro, on connaît la version exacte du système Android et à quelle niveau il en est vis-à-vis des Mises à jours de sécurité.

General Header. Request Line. Status Line. Request Header. Response Header. Entity Header. Empty Line. Message Body. (entity body or encoded entity body.

La disclosure annonce que Chrome fût mis à jour, et que le problème est réglé.

Du coup j’ai look dans mes logs apaches en mode gros porc (avec un cat et un grep), voici un résultat au hasard pour Chrome:
(Linux; Android 7.0; SM-G928F Build/NRD90M;wv) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Version/4.0 Chrome/71.0.3578.99 Mobile Safari/537.36"
SM-G928F => GalaxyS7
NRD90M => Android 7.0.0, première build de Android Nougat, date de 2016…

Et voici deux En-tête HTTP différents depuis Firefox sur un Android :
(Android 8.1.0; Mobile; rv:64.0) Gecko/64.0 Firefox/64.0"
(Android 4.4.2; Tablet; rv:62.0) Gecko/62.0 Firefox/62.0"

C’est beaucoup moins bavard ! On peut savoir la version d’Android certes de base, mais pas le modèle de l’appareil, ni le numéro de version.

Ce qui est « Con » c’est que Chrome laisse fuiter une info comme ça tranquille alors que sur Firefox il faudrait vous l’extirper à coup de JS.
Pour le navigateur le plus utilise c’est très moyen. Et il y a de grandes chances qu’a l’avenir, grâce a leur futur hégémonie, Google contrôlera les standards du web de manière implicite…
Du coup sur un Android je conseille Firefox, sur le store Fdroid vous trouverez Fennec que je conseil. Et on y installe Noscript et ublock-origin à minima.
Si vous persistez à utiliser Google Chrome, apparemment vous êtes « protégés » en utilisant la fonction « Voir version ordinateur » (Je n’ai pas fait de test).

@++ et hésitez pas à réagir 😉 .

https://www.androidpolice.com/2016/08/23/aosp-changelog-posted-for-android-nougat-v7-0-0_r1-nrd90m/
https://www.cvedetails.com/vulnerability-list/vendor_id-1224/product_id-19997/Google-Android.html
https://www.androidpolice.com/android-build-number-date-calculator/