Microsoft dans le libre

C’est cool ça, Microsoft ils jouent vachement le jeu du libre dis donc, heureusement qu’on a de gros acteurs comme eux, de vrais philanthropes…. Ils méritent le statut de membre platine délivré par la linux foundation. Vous y avez cru ? Non ? Tant mieux !

Déjà qu’on ne se le dise, Microsoft a toujours eu la même stratégie dans son expansion : Embrace, Extend, Extinguish

  • Windows 10 qui offre l’expérience de « Linux » sur Windows, quelle expérience après…. Si c’est pour faire en sorte que ceux qui découvrent via ce moyen, aient une expérience biaisé pour finalement les emprisonner à vie chez Windows, je n’ai pas testé mais c’est possible.
  • Le rachat de GitHub (et pas Git), ça à la rigueur….
  • Visualstudiocode disponible sur Linux soit disant opensource. Demain les utilisateurs qui feront l’erreur de choisir ça plutôt que Geany ou Atom, seront potentiellement frustré quand une fonctionnalité trop cool/pratique sera dispo que sur Windows ou sur un environnement Windows payant (Cf la distribution GNU/Linux/NT ? payante ….)
  • WPS office, c’est vrai pourquoi inciter les gens à utiliser une suite bureautique correctement et du coups leur faire découvrir que l’on peut enregistrer sous plusieurs formats et donc assurer une compatibilité entre office et libreoffice (comme au dessus pour frustrer l’utilisateur).
  • Les fameux contrats OpenBar avec notre ministère de la défense, allez tout le monde, aujourd’hui héroïne et crack pas chère et demain banque a fond !

Frustration = Consommation

Bon pour nombre d’entre nous (J’espère) cela changera pas grand chose dans l’image que nous avons du géant et dans notre manière d’utiliser les logiciels.  Mais les dégâts et ravages dans l’esprit des non initiés ou ceux qui vont grandir avec l’image  « les solutions Microsoft sont opensource » ?

Quand on sait que l’importance au niveau marketing est d’être dans la tête des gens, dans le subconscient… (Sinon le principe du « badbuzz » n’existerai pas).

Après certes ce ne sont pas des philanthropes et ils doivent gagner des pépettes… Mais RedHat le fait bien, même Google contribue à Debian et la contribution en est invisible pour l’utilisateur lambda.
Ce que fait Microsoft ce n’est pas faire avancer les choses en participant et en apportant sa pierre à l’édifice, c’est juste essayer de rendre accros un max pour ensuite vous faire raquer un max.

Mais ça devient plus dangereux que ça….

Aujourd’hui (Dites moi si je me trompe) mais en général l’utilisateur classique/Gamer etc (J’entends quelqu’un qui veut juste un pc pour « consommer » pas pour les délires technos) il utilise GNU/Linux car il a était sensibilisé plus ou moins d’une manière ou d’une autre. Demain les utilisateurs lambda pourront venir facilement sur Linux mais grâce à Microsoft, donc pas du tout dans le même but qu’aujourd’hui quand on migre de l’un à l’autre (Et la reconnaissance ira a Microsoft au lieu de « l’ami »). Mais si on contrôle ensuite plus tard plus de la moitié des utilisateurs d’un système, ça ne posera pas problème ? Par exemple au niveau des choix de gouvernances,etc, quand on sait l’influence d’un groupe sur le choix d’une personne ?  (Endogroupe)

Billet à compléter ou pas. C’est juste ma réaction à certains articles que je lis/ que vous lisez peut être aussi ?

Quelques liens chopés aux hasard pour étayer mes propos.

Contrat OpenBar avec la defense
Membres de la linux foundation
VScode on GitHub (lien officiel)
Rachat de GitHub par microsoft (English)
Le site officiel de WPS
Tres bon article de CarlChenet sur VScode

 

A vous les studios.

4 réflexions sur « Microsoft dans le libre »

    1. Sous licence MIT, sous l’égide de Microsoft tu ne te trompes pas. Comme quoi…On peut penser que VScode fera pâlir d’envie par des fonctionnalités supplémentaires pour les DEVS et du coup tuer le bébé dans l’œuf ?

  1. Dans l’Open Source y’a personne qui est philantrope. Y’a aucune compagnie qui va mettre des millions sans retour sur investissement, que ce soit Microsoft, Intel, IBM, Apple, HPE, Cisco, Google ou RedHat.

    Si l’écosystème Linux ça cartonne sur les serveurs, c’est parce que ce sont ces grosses sociétés qui ont construit Linux à leur image. À l’époque chacun faisait son Unix dans son coin (Xenix, HP/UX, AIX, AT&T, Solaris, MacOS Server…) mais ils se sont bien rendus compte que c’était moins cher et plus profitable de mettre des efforts en commun sur le noyau du père Torvalds (qui consent à ça).

    C’est pour ça aussi que Linux a des grosses lacunes pour le multimédia, l’ergonomie et les outils de création : parce que ces compagnies n’ont pas jugé utile de développer l’écosystème Linux sur ces aspects.

    Concernant Microsoft ils étaient à part parce que leur écosystème serveur NT n’était pas standard, ils rattrapent le plus vite possible leur retard dans la course parce qu’ils ont compris que la plate-forme NT était obsolète, complexe, pourrie jusqu’au noyau et que ça effrayait tout le monde. Mais leur but n’est pas de détruire Linux, ça ils ne pourront pas, ils vont se servir de Linux pour développer et vendre leurs solutions (MS SQL Server par exemple). Concernant les PC de bureau ils sont déjà en monopole depuis 20 ans et ils savent bien que l’année du bureau Linux n’arrivera jamais, en tous cas pas dans ce contexte.

    Concernant VS Code, la version libre est la version dénuée de la bibliothèque d’extensions, c’est juste ça. Ça m’étonnerait qu’ils essayent de piéger les gens avec VS Code car vu les similitudes de cet éditeur avec Atom, la transition se fait en 5 minutes. Ils ne vont pas faire de versions Windows Only ou de trucs payants, ça c’est sur le gros Visual Studio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 20 =